En novembre 2020, Bruno Le Maire, ministre de l’économie, des finances et de la relance, a annoncé plusieurs mesures pour aider les entreprises françaises à poursuivre leur activité malgré les confinements à répétition et les fermetures administratives.

Parmi elles, une aide de 500€ (maximum) pour aider les entreprises qui veulent se lancer dans le commerce en ligne en créant leur site internet.

Mais plusieurs questions se posent…

Qui peut bénéficier du chèque numérique de 500 € ?

Pour ça, rien de mieux qu’une courte liste :

  • Les commerces qui ont subi une fermeture administrative,
  • Les professionnels du secteur de l’hôtellerie et de la restauration.

Quelles dépenses sont concernées ?

Comme cette aide de 500€ est proposée pour soutenir le commerce en ligne, son rôle est de vous aider à financer certains coûts liés à la transition numérique de votre entreprise :

  • La création d’un site internet
  • L’adhésion à une plateforme en ligne, comme celles proposées sur clique-mon-commerce.gouv.fr
  • La rémunération d’une prestation d’accompagnement
  • L’acquisition d’un logiciel

Il faudra apparemment mettre l’accent sur le fait que ces dépenses ont pour but de vous aider à faire du click and collect, ce qui ne vous empêche pas de voir plus grand.

A partir de quand ?

Selon les sources officielles,  il faut attendre “mi-janvier 2021” pour que le téléservice soit disponible sur le site de l’ASP.

Oui, la question se pose encore au moment où j’écris ces lignes (Le 10/01/2021).

Comment bénéficier du chèque numérique de 500€ pour la création d’un site internet ?

Apparemment, c’est assez simple. Il suffirait de transmettre votre facture auprès de l’Agence de Services et de Paiement (ASP).

L’aide, d’un montant maximal de 500€, sera ensuite versée directement sur le compte bancaire du bénéficiaire.

Qu’est ce que vous pouvez avoir pour 500 € ?

Il existe plusieurs façons de faire un site internet, tout dépend en fait du résultat que vous souhaitez, et du temps que vous voulez y consacrer.

J’écrirai un article sur le sujet ; en attendant, si vous voulez un site « professionnel », voici ce que je peux vous dire :

  • Si vous avez de bonnes connaissances en marketing, en copywriting et en design, vous pouvez apprendre à faire votre site vous même, et le chèque numérique peut financer vos frais divers (hébergement, thème, plugins, abonnement à une plateforme en ligne, etc). Vos frais seront alors certainement inférieurs à 500€.
  • Si vous voulez confier la création de votre site à un professionnel, 500€ ne suffiront probablement pas à financer la totalité du projet, mais certainement un bon tiers de celui-ci. En tout cas si votre cahier des charges est plus simple que celui d’un mastodonte comme Amazon ou Facebook 😉

Après, je parle ici de créer un site « professionnel » : un site visible, et vendeur.

Pour en savoir plus au sujet du budget nécessaire à la création d’un site internet, je vous invite à cliquer ici pour découvrir cette vidéo de wpmarmite.com, intitulée « A quoi doit-on s’attendre pour un site à 1500€ ? ».

Et sinon, y a-t-il d’autres aides ?

Bonne nouvelle, oui. Chaque région propose son lot d’aides :

Cliquez ici pour retrouver la liste des aides aux entreprises proposées par les régions.

Mes sources

Parce que c’est important.

Pin It on Pinterest